Article

INTRODUCTION À LA GRAMMAIRE STRUCTURALE DU COMORIEN Volume II: Le shiNdzuani. Mohamed Ahmed-Chamanga

Le shiNdzuani  est, par le nombre de ses locuteurs, le deuxième parler de la langue comorienne (shiKomori). C’est aussi celui qui présente la morphologie la plus simple. Il est très proche du shiMaore (parler de Mayotte) et parfaitement compris à Mohéli. Dans la perspective de l’introduction de la langue comorienne dans le système éducatif, cet ouvrage se propose de donner les éléments essentiels de la morphosyntaxe de ce parler, pour servir de base à des manuels scolaires et de vulgarisation.

Variété : shiNgazidja ◼

Masquer
Ɓ se prononce comme ɓirika. Implosif, se prononce en inspirant l'air
Ɗ comme ɗuli. Implosif, se prononce en inspirant l'air
C comme caoutchouc
E comme vérité
U comme hibou
H comme en anglais Hello
R comme en espagnole Pero
S toujours comme Se
DH comme en anglais This
DR comme en anglais Dream
Ny comme Araignée
Pv comme en esppagnole Saber (entre "v" et "b")
Sh comme Chat
Th comme en anglais Thank you
Tr comme en anglais Tree

Les suites de voyelles
Toutes les suites de voyelles doivent être prononcées.
ai, ea, ia, io se prononcent a(y)i, e(y)a, i(y)a, i(y)o, avec un Y intervocalique comme dans maïs

ao, eu, ua se prononcent a(w)o, e(w)u, u(w)a, avec un W intervocalique comme dans baobab

Les voyelles nasalisées
â, ê, î, ô, û se prononcent an, en, in, on, un
Article